Élisabeth Amato au Théâtre du Petit Hébertot

Élisabeth Amato au Théâtre du Petit Hébertot (78 boulevard des Batignolles 75017 Paris) du 6 Octobre au 29 Décembre 2013 est mise en scène par Alain Sachs, location sur la billetterie en ligne ou par téléphone 01 42 93 13 04.

Affiche du spectacle d'Elisabeth Amato

Affiche du spectacle d’Élisabeth Amato

Lorsque Élisabeth Amato « vous entend penser », ce qu’elle entend c’est ce qui palpite en chacun des spectateurs et qu’elle lui révèle avec une habileté et une humanité magistrales. Plus qu’un spectacle atypique, le public traverse un décalage solaire. Une expérience dont il sort gorgé d’émerveillement et d’une force renouvelée, les zygomatiques bien musclés…
A voir cette artiste déployer son subtil alliage de poésie, d’humour et de magie, on se demande si les fées n’existent pas réellement. Quant au supplément d’âme et à la légèreté de l’être qui pétillent sur scène et dans la salle, il n’y a qu’en vous y aventurant que vous en connaîtrez le secret. Un élixir puissant, rare et précieux.

Petite fille, elle disait déjà : « plus tard je serai comédienne ou petite sœur des pauvres ». Elle est devenue magicienne et psychologue. Ses racines celtes et siciliennes auront sans doute inspiré sa vocation et formé son tempérament. A travers cette double voie, une seule quête : la vérité et une seule passion : l’amour de l’être humain. Elle, qui a gagné un prix mondial de cartomagie (FISM), met son art au service d’adolescents psychotiques en hôpital de jour durant ses études. Fruit de cette recherche : deux mémoires « L’illusion du secret » et « Le jeu de la magie, comme médiation thérapeutique ». Depuis, elle consulte à Paris avec l’équipe du Docteur Jalenques au Centre de la dynamique émotionnelle exprimée. En parallèle, elle évolue dans la magie jusqu’à emmener celle-ci au théâtre par l’écriture de spectacles originaux et novateurs. D’abord « Tours et détours » au Théâtre des Mathurins, puis « Fée, c’est pas sorcier » créé à Avignon, enfin « Je vous entends penser » au Théâtre Mouffetard puis au Petit Montparnasse. Au-delà de sa grande maîtrise technique, elle ouvre une relation au public unique, jubilatoire et chaleureuse, qui permet l’alchimie d’une rencontre inoubliable où la vraie magie est « d’être là », ensemble.

« Toutes les femmes sont magiques » disait mon maître François Truffaut. Alors quand elles sont magiciennes… (Alain Sachs)

Publié dans Théâtres Tagués avec : , , , , ,