Le journal d’une femme de chambre

Adapter par Pauline Menuet et mise en scène Laura Kutika Guliamo et Pauline Menuet, « Le journal d’une femme de chambre » constitue l’un des chefs d’œuvre d’Octave Mirbeau et reste le plus célèbre. Cette initiale chronique nous présente une excellente description de cette ambiance fin de siècle, nous sommes en 1900 et tout est bon pour ramener l’auteur à son indignation.

Affiche de la picèce de théâtre journal d'une femme de chambre

Le journal d’une femme de chambre

Dans une prose naturelle vivante, et souvent drôle, nous suivons les courbes des humeurs de Célestine, la nouvelle femme chambre des Lanlaire. Dans sa colère, elle n’hésite pas à faire tomber les masques de la société qui l’entoure. « La chambre à coucher, le linge et tant d’autres choses lui en racontent assez! » Sa révolte dépasse assez son époque pour faire écho à la nôtre. Qui donc est cette fameuse bonniche? Le journal nous ouvre les portes de la nouvelle maison où Célestine a pris ses fonctions et ses maîtres lui donnent plus d’une croustillante histoire à raconter… Déjà portée à l’écran par Buñuel et Renoir pour de non moins illustres actrices et de nombreuses fois adaptée au théâtre, l’œuvre de Mirbeau se veut cette fois-ci remise au goût du jour. La pièce se jouera tous les dimanches à l’Auguste Théâtre du 22 Septembre au 29 Décembre 2013.

Publié dans Théâtres Tagués avec : , , , , , ,