Rachel et ses amants

Du 4 septembre au 29 novembre 2014 au Théâtre du Gouvernail à Paris, tous les jeudis, vendredis et samedis à 21:15, Rachel raconte sa sexualité. Histoires tendres et sensuelles, entièrement autobiographiques, ponctuées par des chants et de la danse, vous suivrez l’évolution de Rachel une fillette de 3 ans innocente et ingénue à la femme de 30 ans, sa rencontre avec des hommes et sa découverte de la sexualité, la recherche son épanouissement.

Rachel

Rachel et ses amants

Même si elle évolue en femme séductrice, elle garde un côté enfantin (entre Grock et Bourvil) surtout pour aborder des sujets osés. Elle essaye de trouver des réponses à ses interrogations. Avec sensibilité, elle pousse les limites de ses explorations. Le spectacle, ponctué par d’extraits de chanson française a capella (Mistinguett, Piaf, Trenet, Chevalier) et de danse (Pole dance), offre un univers de charme. Le show se termine par un strip-tease qui apporte grâce et légèreté à la représentation. Une histoire d’une grande force émotionnelle, donnée sur le ton de la confidence, de l’innocence et de la candeur, mais aussi de la provocation due à son franc parler. Les confidences intimes que partage la comédienne sont très touchantes. L’humour nous surprend et nous questionne. Un spectacle personnel, original et d’une grande liberté d’expression.

Les médias, la télévision sont élogieux :

  • « Et c’est toute cette vie sentimentale qu’elle dévoile à son public, sans oublier aucun détail croustillant et souvent érotique. Elle termine même son grand final en se mettant nue sur la scène. » RTL
  • « Rachel a réussi son coup » VAUCLUSE MATIN
  • « Dans son spectacle, c’est crûment qu’elle évoque son parcours avec les hommes, fait d’erreurs et de recherche de plaisir. Une quête toute personnelle et innocente de prime abord, qui touche et fait souvent sourire. » MIDI LIBRE
  • « … à toutes les femmes, filles, mères, grand-mères car ce n’est pas toujours facile d’en parler entre ascendants… » Revue-spectacles.com
  • « entre le décalage et la confidence… intimiste et séduisant. » danslateteduspectateur.fr
  • « Dès son entrée en scène, le public est suspendu à ses lèvres et boit les paroles de Rachel Monnat comme s’il était assoiffé. Normal : le spectacle est prenant, drôle et imprévisible. » LA SEMAINE
  • « Surprenant, déstabilisant… Elle raconte ses sentiments, ses déceptions, ses amants, sans compassion, ni concession, avec humour, passion et sincérité… Rachel sait être touchante, sincère, spontanée. » LES PLANCHES
  • « Une bimbo Rachel Monnat ? Tout sauf ça, une femme pleine de sensibilité et d’intelligence qui sait appeler un chat un chat et un orgasme féminin quelque chose de rare et précieux… C’est ce long parcours que Rachel raconte avec poésie, finesse et humour. » JOURNAL DU JURA
  • « Cette ingénue brise tous les tabous » 24 HEURES
  • « En tant que femme, on se reconnait. » TÉLÉVISION SUISSE
  • « La femme-enfant qui ose tout » L’ILLUSTRÉ

Publié dans Théâtres Tagués avec : , , ,